Le monde de Sword Art Online s'offre à vous, survivrez-vous à l'aventure...?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Au vu du prochain affrontement contre le boss du trentième palier, un camp d'entraînement a été mis en place aussi bien pour le combat que pour l'artisanat. N'hésitez pas à participer !

Partagez

La lame de l'âme [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Combattant

Lade

Je m'appelle Lade et je suis Combattant


Messages : 10
Date d'inscription : 14/07/2018


Feuille de personnage
Âge:
Anniversaire: JJ mois

La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyLun 16 Juil - 1:08



Tamashi Teyu

« La meilleur des lames est ton âme »






Feat. : Elsword - Elsword (Lord Knight)

Pseudonyme : Lade

Âge : 16 ans

Date d'anniversaire : 18 novembre

Fille ou garçon ? : Garçon

Nationalité : Japonais

Classe : Combattant 

Et ton arme ? : épée a une main

Autres compétences : Sprint et Vision Nocturne

Ce que tu aimes : J'aime bien dormir mais dans SAO je ne peut pas me permettre d'être fainéant, j'aime combattre à l'épée, faire des blagues, que des personne rit à mes blague.  

Ce que tu n'aimes pas : Je déteste voir des personne mourir devant moi, les araignée, les enfants qui parle en bégayant, voir ma sœur pleuré. 


Histoire x 360 mots min

Ma vie a commencé dans un hôpital de la ville de Saitama, et dire que ma naissance était simple serait un mensonge car oui j'ai failli ne même pas naître vu que je m'étais accidentellement étranglé avec le cordon ombilical, mais les médecins on fait une césarienne et tous ses biens déroulés ma mère n'a eu presque aucune séquelle, malgré un début un peu chaotique le reste de ma vie se déroulait plutôt bien je vivais avec ma mère et mon père dans la ville de Date, ma vie n'était pas très mouvementé j'allais à l'école, j'écoutais bien les cours, je faisais mes devoirs le plus tôt possible pour avoir du temps libre, Une vie simple et normale mais tous fut basculée l’année de mes 8 ans.


Nous étions le 21 juillet et j’étais dans la voiture avec mon père qui allait à l’hôpital, car ma mère était enceinte, la route était tranquille enfin jusqu'à ce moment... la route était bloqué par deux voitures une civil et l'autre de police, c'était sans aucun doute à cause d'un excès de vitesse, mon père voulu contourné les deux voitures mais c'est là que les problèmes sont arrivé, un camion qui roulait à toute vitesse nous fonça dessus en voyant sa mon père ces jeter sur moi pour me protégé, la voiture fils des roulés boulés et là pour moi c'est le trou noire, je m'étais évanoui quand j'avais repris mes esprits je voyais mon père sur moi, je le poussais légèrement en lui disant « Papa tu vas bien ? » pour tenter de le réveillé, mais quand j'avais pousser son bras, ce que je vis me marqua a vie, mon père se vidait de son sang, je ne pus m’empêcher de cirer « PAPA, RÉVEILLE TOI, JE T'EN SUPPLIE RÉVEILLE TOI ! » avec les yeux emplis de larmes, j’entendis la porte de la voiture s'ouvrit, un homme me dégagea du corps inerte de mon père, c'était un ambulancier, je le suppliais d'aider mon père même si se savait au fond moi ce qu'il en retournait mais les mots de cet homme me forçaient de l'accepter « Il est mort. », un flot de larmes coulait de mes yeux, l'homme me demandait « Je sais que c'est dur pour toi, mais tu peux me dire le numéro d'un autre de tes tuteurs légal comme ta mère par exemple », en essuyant mes larmes je lui répondais « Ma mère est à l’hôpital, elle doit accoucher », l'homme me demanda « Quelle hôpital ? », je lui donnai le nom de l’hôpital et surpris il me répondit « c'est justement l'hôpital où je travaille, t’inquiète pas petit je t'y emmène », je le remerciai pendant que son collègue m'était mon père dans un sac funèbre, on arriva enfin à l’hôpital, l'ambulancier demanda où était la chambre de ma mère et me passa le mot, il me demanda si je voulais qu'il vienne pour annoncer la triste nouvelle, je déclinai l'offre et je me rendis dans la chambre de ma mère avec mes vêtements toujours tachés du sang de mon père et quand j'ouvris la porte, je vis ma mère tenant dans ses bras un petit bébé, quand elle me vit elle fut choquée par le sang et me demanda « Teyu c'est quoi ce sang et où est ton père ? » quand elle demanda où était mon père, je fondis en larmes, et juste en voyant mes larmes elle avait la réponse à ses deux questions, je m'approchai du lit où était allongée ma mère, et lui dit demanda « Maman, tu pourrais ne pas parler de ça à lui » en désignant le bébé dans ses bras, et ma mère me répondit que oui, et je l’interrogeai « Au faite c'est un garçon ou une fille et il ou elle s'appelle comment ? », ma mère me répondit « C'est une fille et elle s'appelle Juli »


Les années passèrent et j’atteignis l'âge de 16 ans et Juli l'âge de 9 ans, Juli est une fille aux longs cheveux noirs et aux yeux bruns, nous sommes devenu très proches, je faisais tout mon possible, pour qu'elle ne soit pas triste pour ne pas quelle perde sa bonne humeur, entre-temps je m'étais intéressé à divers jeux vidéo surtout aux MMO RPG, mais aussi à la réalité virtuelle full dive et cette année-là un jeu allait sortir qui allait allier ces deux domaines son nom était 
« SWORD ART ONLINE »
;le jour de la sortit je m'étais précipité avec les économies que j'avais faites juste pour ce jeu dans le magasin de jeux vidéo le plus proche, par chance j'avais réussi à me procurer une copie du jeu quand je suis rentré, il y avait un papier sur la porte disant :
-On va au centre-ville avec Juli on serra de retour dans les environs de 19 heures. Signé Maman-
J’enlevai le mot de la porte et j'allais dans ma chambre, et je sortis mon nerve Gear, et l’installai, je mis le jeu dedans et je regardais l’heure qu'il était 12h58 sachant que l'ouverture des serveurs est à 13 heures je m’allongeai sur mon lit, regardant l'heure passé de 12h59 à 13 heurs, a cette seconde je disais immédiatement les mots :
« Link Start »


À cette seconde je fermais mes yeux, pour les rouvrir dans un espace blanc, puis des tracés multi-colore fonçaient dans ma direction, et après quelques fenêtres de vérification, je me retrouvais devant une fenêtre me demandant de créer un personnage, je créai un avatar me ressemble plus ou moins, puis on me demanda un pseudo et je pris le pseudo : Lade, qui se basa sur le nom anglais de Gallame « Gallade », après la confirmation du pseudo, je me retrouvais sur une place publique médiévale, je regardais mes main qui était différente, je regardais mon corps, je portais une sorte de tunique bleue azure avec un plastron en cuir; je portais aussi des gants enfin plus des mitaines, une ceinture avec accrocher à celle-ci une sorte de poche, un pantalon plutôt sombre et des sortes de bottes claires, je regardais à droite et à gauche, et je remarquais qu'il y avait beaucoup de personnes, sans réfléchir je me précipitai dans une des rues commerciales de cette ville pour trouver une arme, j'avais pris une épée de base à une main et quelque potion, je n'avais pas pris de bouclier car je voulais me concentrer sur du contre à l'épée et sur l'esquive, puis je me dirigeai vers les zones où il y avait des monstres de base; je m’entraînais à manier cette épée et à comprendre le fonctionnement des compétences d'épée.


Les heurts passèrent il était environ 17h45, je pensais que c'était l’heure de me déconnecter, j'ouvris mon menu et je cherchais le bouton de déconnexion, mais quand je le trouvai, rien, il n'y avait rien le bouton était là, mais sans texte pour indiqué que c'était le bouton de déconnexion, l'icône m'indiquait pourtant que c'était bien celui-là au début je croyais que c'était un bug d'affichage, mais quand j'appuyais dessus rien, rien ne se passait le bouton passais bien de sa couleur blanc-gris habituelle à l'orange et un petit son pour indiqué que j'appuyais se faisait bien entendre mais rien j’étais toujours dans le jeu.


Les minutes passèrent et quand j'étais dans les environs de 18h un son de cloche se faisait retentir, puis je me suis retrouvé téléporté sur la place publique, surpris je regardais autour de moi et je remarquais qu'il y avait énormément de monde qui semblait tout aussi désorienté que moi, mais avant que je puisse faire une hypothèse, le ciel se teint d'une couleur rouge et un liquide épais rouge coulait, on aurait dit du sang, les coulés se réunissaient en un point en une masse informe qui d'un coup prit la forme d'un homme en cape de couleur rouge cramoisi portant des gants blancs sans qu'on vît le moindre millimètre carré de peau nue en plus de sa il flottait au-dessus de la place et s'adressa à nous tous 
« Bienvenu dans mon monde »
Ça m'intriguait que voulait-il dire par "son" monde, mais cette question eux vite une réponse:
« Je m'appelle Kayaba Akihiko. Je suis désormais l'unique personne à pouvoir contrôler ce monde. »
Quand j'entendis ce nom je fus choqué, Akihiko Kayaba le créateur du Nerve Gear et de Sword Art Online que faisait-il là mais je me posait toujours entrain de me questionner pourquoi on ne pouvait pas ce déconnecté, Kayaba continuait à parler:
« Vous devez avoir déjà remarqué que le bouton de déconnexion avait disparu du menu principal. Mais il ne s'agit pas d'un dysfonctionnement du jeu. Je répète, ce n'est pas un dysfonctionnement, mais une spécificité de Sword Art Online»
J'étais en état de choc, ça voulait dire quoi . Pourquoi nous empêcher de nous déconnecter ? je pensais que c'était tout, mais je n'étais pas au bout de mes peines.
« Si quelqu'un du monde extérieur tentait de vous retirer le Nerve Gear de force, ce dernier enverrait de puissante onde qui détruirait votre cerveau et mettrait ainsi fin à vos jours » 
"Mettre fin à nos jours", ce mot était dit avec un ton sec et froid, je pensais qu'on ne pouvait pas allez plus bas mais j'avais tort:
« Malheureusement des familles et des amis de certains joueurs sont passées outre à l'avertissement et leur ont retiré le Nerve Gear, c'est pour ça que 213 joueurs on quitté l'Aincrad et le monde réelle a tous jamais, les médias ont diffusé l'info donc on peut en déduire que le risque de vous faire retirer le Nerve Gear de force est à présent grandement réduit. »

Pour appuyer son propos Kayaba montra des images de télé parlant des morts, mais aussi des familles en pleurs apprenantes que l'un de leurs membres était soit prisonnier soit mort, et parmi toutes ces personnes en pleurs, je vis ma mère et ma sœur, et ma sœur était en pleurs, la voir dans cet état m'emplissait d'une haine noire a l'encontre de Kayaba, mais comme si ça suffisait pas pour Kayba il ajouta:
« Mais rappelé vous bien ici votre avatar n'aura aucun moyen de revenir a la vie, si votre point de vie atteint zéro le Nerve Gear détruira complètement votre cerveau »
Je ne l'écoutais plus qu'a moitié, ma haine pour lui était sans bornes, mais il continuait toujours son monologue :
« Si vous voulez vous déconnecter du jeu en toute sécurité il vous faudra atteindre le palier 100 de l'Aincrad et de battre son boss »
En entend ça je n'avais qu'un seul et unique envie s'était de sortir de la place et d'augmenter en niveau le plus vite possible pour finir ce jeu, et Kayaba continua de parler:
« Pour finir je vous ai laissé un petit cadeau dans vos inventaires, je vous demande de regardé »
J'ouvris mon inventaire, et je regardais mes objets, au milieu de mes objets était apparu un objet nommé "Miroir à main", je le pris en main et je me regardai dedans, je vis mon avatar avec une expression de colère clairement palpable, et sans crier gare, une vive lumière me recouvrit quand elle avait disparu, je regardais encore le miroir, mais je ne voyais plus mon avatar, mais je me vis moi, le vrai moi avec toujours cette expression colérique, Kayaba se remit à parler :
« Vous devez vous demander pourquoi Akihiko Kayaba le concepteur du Nerve Gear et de SAO, la raison est simple je voulais un monde qui m'était propre que je pourrais regarder et admirer à l'envi, grâce à vous ce monde est désormais complet »
Je me disais qu'il devait avoir un agenda caché, un but derrière celui-là, Kayaba conclut en disant :
« Le tutoriel de lancement est maintenant terminé, je vous souhaite bonne chance. »
Kayaba disparu dans un nuage de fumée rougeâtre, et le ciel redevint bleu, tous les joueurs ce précipitèrent vers les portes de sorite de la place, moi je passai pris un détour dans une petite ruelle en me disant une seule chose:
«Maman, Juli, je vous promets, je ne laisserais pas ce jeu me tuer.»

Ça fait 2 semaines que je suis coincé dans ce jeu, pour les nuits je dors dans des auberges, ce n'est pas une auberge de la ville du départ même si les prix y sont plus bas, je refuse de rester dans cette ville où j'ai vu ma sœur pleurée et où j'ai appris que je ne pourraient pas me déconnecter et que si je meurs ici, ça sera la fin, mais je suis quelqu'un qui n’abandonne jamais, je vais survirer.Actuellement je suis sur la place centrale de la ville où je réside, j'allais dans une rue commerçante pour me procurer quelque potion, entre-temps j'ai acheté une meilleure épée que mon épée de base, j'ai remplacé mon plastron en cuir par un en fer, je repassais par la place centrale, et je vis une personne proche du bord de la ville qui donne sur le vide, tombé ici provoquerait une mort certaine, mais cette personne monta sur le petit muret qui délimite la terre ferme du vide, voyant ça je me précipite dans sa direction pour l’empêcher de faire la plus grosse et surement dernière idiotie de sa vie; il se jeta dans le vide, mais je lui saisis le bras, il me dit "Laisse-moi, mourir", je lui réponds "Et puis quoi encore, je ne vais pas laisser quelqu'un ce suicidé devant moi", il me rétorque "Tu peux pas comprendre, j'ai...", mais je l’interromps en disant "ses pas contre toi, mais tes quand même lourd, donc remonte et on discute", je le tire de toutes mes forces et il saisit le rebord du muret et si assis, je mais assis et je lui demande "alors pourquoi tu voulais te suicidé ?", il répond "Tu peux pas comprendre, mes amis sont tous morts", je lui rétorquai "Je comprends que tu es triste, moi mon père est mort devant quand j'avais 7 ans", il était étonné que je le comprenne et me demanda "Je fais quoi maintenant, je dois vivre avec la douleur de mes amis morts ?", je lui réponds "non, tu dois pas vivre avec cette douleur, tu dois vivre pour eux, tu dois vivre pour que le mort n'est pas vain, pour que leur vie ne soit pas vaine", il me dit "Je dois vivre pour eux", et je lui dis "Tu dois te battre pour eux, tu dois vivre pour eux et surtout tu devras SURVIVRE POUR EUX"
 


Physique x 180 mots min

Je mesure environ 1m52 et je pèse environ 38 kg, je suis ni trop gros, ni trop maigre, question ne force je m'en sors plutôt bien, j'ai des cheveux en bataille maïs relativement plat de couleur noire, j'ai des yeux bleu saphir, j'ai un teint de peau légèrement bronzé, j'ai un visage plutôt simple, je n'aborde pas de moustache, ni de barbe, ni de bouton, ni tache de rousseur, ni de tatouage par contre j'ai des cicatrices au niveau des mains et dès avant-bras provoqué à cause des bouts de verre que je me suis pris pendant l'accident de voiture qui a ôté la vie à mon père, question vêtement je porte souvent des vestes aux couleurs un peu sombre et terne, mais toujours avec une teinte bleutée, par-dessus ma tunique et mon plastron ainsi que des mitaines de couleur noire, je porte des pantalons noirs, et des bottes de couleurs brun foncé, je porte par-dessus mes pantalons et mes vestes des pièces d'armure pour que j'ai une bonne protection, sans pour autant être ralenti.
Caractère x 180 mots min

J'ai un caractère plutôt calme, toujours prêt à sortir, une blague pour détendre l’atmosphère, enfin son son mon caractère quand je suis en Safe zone ou qu'il n'y a pas de danger, car sinon je suis d'un sérieux implacable, je suis assez courageux et réfléchi dans le sens ingénieux, je cherche toujours le moyen le moins risqué pour sortir d'une situation délicate, je suis plutôt amical envers les autres, je ne laisserais plus jamais quelqu'un mourir devant moi, si quelqu'un meurt devant moi sans que je puisse intervenir je jure de venger cette personne.J'ai une grande peur des araignées donc s'il y en a dans une zone à explorer, j’irais, mais derrière d'autres joueur je sais pas pourquoi j'en ai peur, mais c'est comme ça ses tout.Depuis que j'ai vu Juli pleuré a cause de Kayaba, je ressens une grande haine envers lui.Je suis quelqu'un de très tenace, on se débarrasse pas de moi facilement, je suis très déterminé je n’abandonne pas facilement



More About You

Bonjour à tous ! Mon petit nom c'est Link Tor et j'ai 17 bougies à mon actif. Mais ce n'est pas tout ! Je suis un garçon et oui ! Prend garde à moi car je n'aime pas les araignées alors évites moi si tu as toutes ces choses avec toi <3. Mais si tu as de la détermination alors viens, je t'accueillerais à bras ouverts ! Je suis arrivé ici grâce à Google et d'ailleurs je trouve ce forum Bruhniale.
Une dernière chose qui s'adresse aux petits admin d'ici, j'ai bien lu votre règlement, la preuve :

Et donc me voici maintenant présenté(e) !
La lame de l'âme [en cours] 00a9.png?v=2.2 FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Lade le Lun 16 Juil - 20:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

Kirito

Je m'appelle Kirito et je suis Combattant


Messages : 1092
Date d'inscription : 01/05/2014


Feuille de personnage
Âge: 14
Anniversaire: 7 oct

La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyLun 16 Juil - 7:54

Bienvenue!
Le code du règlement n'est pas le bon, je t'invite à le relire (c'est un code glissé à l'intérieur du règlement).
Ensuite je pense que tu t'es donné du mal pour ton avatar mais il va falloir le changer: on reconnaît clairement que c'est Kirito que tu as modifié.

N'hésite pas à demander si tu as la moindre question et bon courage pour ce qui te reste a écrire!

_________________
La lame de l'âme [en cours] 170916094709970934
©️ by Ayura
Couleur d'écriture: #000066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

Lade

Je m'appelle Lade et je suis Combattant


Messages : 10
Date d'inscription : 14/07/2018


Feuille de personnage
Âge:
Anniversaire: JJ mois

La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyLun 16 Juil - 17:59

Je pense que j'ai fini ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

Kirito

Je m'appelle Kirito et je suis Combattant


Messages : 1092
Date d'inscription : 01/05/2014


Feuille de personnage
Âge: 14
Anniversaire: 7 oct

La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyLun 16 Juil - 18:24

Il te manque une dernière chose: tu n'as pas raconté les quelques semaines qui ont suivi l'annonce du Créateur sur la place principale.
Aussi tu as un peu altéré le code de la fiche et l'affichage a été modifié. Si tu ne sais pas le rectifier on s'en occupera, mais préviens-nous si c'est le cas.

Courage, tu y es presque!

_________________
La lame de l'âme [en cours] 170916094709970934
©️ by Ayura
Couleur d'écriture: #000066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

Lade

Je m'appelle Lade et je suis Combattant


Messages : 10
Date d'inscription : 14/07/2018


Feuille de personnage
Âge:
Anniversaire: JJ mois

La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyLun 16 Juil - 20:41

j'ai pense que là j'ai fini ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cardinal

Je m'appelle Cardinal et je suis un PNJ


Messages : 2679
Date d'inscription : 12/01/2014


La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] EmptyDim 22 Juil - 23:59

Coucou et désolée du retard ! Voici ton évaluation de fiche ! :3

Note : 8,5/20

Tu commenceras donc avec un niveau de 12.

Longueur : 2/4

La partie histoire fait plus du quadruple du nombre de mots demandées. La partie physique fait tout juste le compte et la partie caractère ne fait pas tout à fait le nombre de mots demandés.

Cohérence : 1,5 /4

Alors, tout d’abord, la réaction de la mère lorsqu’elle apprend la mort de son mari ne semble pas tout à fait naturelle. Ensuite, lorsque l’enfant demande à sa mère de promettre de ne pas parler de « ça » à sa petite sœur, de quoi parle-t-il ? Veut-il cacher la mort de leur père à sa sœur ? Cela paraît difficile. Ou ne veut-il pas qu’elle sache qu’il est mort le jour de sa naissance ? Ou bien qu’il était couvert du sang de son père la première fois qu’il l’a vue ? Cela est un peu flou.

Un peu plus loin, lors de l’annonce de Kayaba, tu expliques que celui-ci montre des images du monde réel, et qu’à cet instant, Lade voit sa petite sœur pleurer. Or, si elles devaient revenir à 19 h du centre commercial, et que l’annonce se fait aux environs de 18 h (en réalité ce serait plutôt vers 17h30 que vers 18h), alors la mère de Lade et sa sœur ne peuvent pas être au courant qu’il est bloqué dans le jeu, à moins que Lade ne les ait prévenues au préalable qu’il allait se connecter dès qu’il rentrerait, mais cela n’est pas précisé.

Enfin, à  la fin de l’histoire, tu raconte une conversation entre ton personnage et une personne suicidaire, et là encore, cela ne semble pas tout à fait naturel. En effet, la personne semble très vite convaincue par les paroles de ton personnage, dans la réalité ce serait sans doute un peu plus long.

Du point de vue de ton physique, il y a quelques incohérences. Pour un garçon de 16 ans, même japonnais, 1 m 52 c’est très petit. Et dans la description, tu expliques qu’il n’est ni trop gros, ni trop maigre, seulement, 38 kilos pour 1m52, c’est très maigre. Il ne peut pas avoir les yeux bleus, et SAO respecte plutôt bien cette cohérence dans les ethnies. Ses cicatrices selon leur profondeur ont pu ne pas être reproduites par le Nerve Gear dans SAO.

Originalité : 2/4

Pourquoi ne porte-t-il que des vêtements foncés dans le jeu ? Y a-t-il une raison particulière ? En ajoutant à cela une bonne partie du caractère, son départ par une petite ruelle après l’annonce, ainsi que sa ville de naissance (Saitama) il semblerait qu’il y ait quelques similitudes avec Kirito.

L’idée d’incorporer le discours d’annonce de Kayaba est une idée plutôt originale, ça m’a plu ! Smile
Ton personnage m’a l’air d’être bien sympathique. Son côté très lié à la famille le rend attachant. Il semble doux, mais serait capable de déplacer des montagnes pour ses proches. J’ai hâte de le voir évoluer dans le monde de Sword Art Online.

Auto-modération : 1,5/4

Il arrive énormément de choses négatives à ton personnage. Il perd son père, doit soulever son corps pour sortir de la voiture. Puis il doit annoncer la mort de son père à sa mère, ce qui n’est pas le rôle d’un enfant. Ensuite, il est enfermé dans SAO, et pour couronner le tout, voit sa soeur à la télé en train de pleurer (ce qui, en réalité, aurait très peu de chances de se produire au vu du nombre de joueurs enfermés, et sans compter l’incohérence de leurs horaires dont on a parlé plus haut). Cela fait beaucoup de choses !

Qualité de la langue : 1,5/4

Il y a des fautes d’orthographe, si tu as besoin, tu peux utiliser des sites comme bonpatron pour t’aider à en faire moins. Et n’hésite pas à venir nous voir si jamais tu as besoin ! :3


Tu as donc une note de 8,5/20 arrondie à 9 pour un niveau de départ de 12 ! Il te reste maintenant à remplir ta fiche technique et demander tes compétences pour pouvoir commencer à rp ! :3
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ! Amuse-toi bien ! Very Happy

(Ayura)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis



La lame de l'âme [en cours] Empty
MessageSujet: Re: La lame de l'âme [en cours] La lame de l'âme [en cours] Empty

Revenir en haut Aller en bas

La lame de l'âme [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Candice "Douce-lame" [chasseuse de primes][En cours de mise à jour]
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sword Art Online - Rpg - :: -Avant de commencer- :: Présentations :: Présentations validées-