Le monde de Sword Art Online s'offre à vous, survivrez-vous à l'aventure ...?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un recensement a été mis en place. Recensez-vous sur ce lien !

Partagez|

Yūki Asuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Combattant

avatar

Je m'appelle Asuna et je suis Combattant


Messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2018


MessageSujet: Yūki Asuna Dim 11 Fév - 10:31


Yūki Asuna

« Nous sommes peut-être dans un monde virtuel où tout n'est que données informatiques. Mais notre cœur, lui, est sincère»




Feat. : Source Sworld Art Online - Asuna

Pseudonyme : Asuna

Âge : 15 ans

Date d'anniversaire : 30 Septembre

Fille ou garçon ? : Fille

Nationalité : Japonaise

Classe : Combattante

Et ton arme ? : Wind Fleuret, c'est une rapière. Elle a une longue lame pointue fine, elle est de couleur de bleu verte et elle a des lignes grises sur la garde, la poignée et le pommeau. Elle est également légère qui est un avantage pour le porteur.  

Autres compétences :L'acrobatie, j'en avais toujours besoin ça me permets de sauter plus haut et d'enchaîner les figures au sol. Le sprint, je devais courir encore plus que la normal, je veux être la plus rapide. 

Ce que tu aimes : J'aime les personnes courageuses, celles qui voient les bons côtés des choses, les personnes souriantes, celles qui sont généreuses, celle qui sont prêtes à donner leur vie pour sauver une autre.

Ce que tu n'aimes pas : Je n'aime pas les lâches, ceux qui s'en prennent aux plus faibles, je ne supporte pas l'injustice. Je n'aime pas les personnes qui pensent qu'à eux et bien sûr ce qui tuent pour le plaisir, les menteurs, ceux qui se croient supérieurs aux autres.

Histoire x 360 mots min

Salut, je m'appelle Yuki Asuna, je suis née le 30 Septembre au Japon. Je suis la fierté de mes parents et de mon grand-frère. Sur mon enfance, les choses à savoir sont que j'étais une petite fille pleine de vie et qui vivait dans l'insouciance. Début d'adolescence, mon père était promu, chef de la direction de la Recto Progress Inc, du coup ma famille montait en rang social. Mon nom de famille devenait connu et ça devenait lourd à porter car il fallait donner l'exemple à tout le monde et montrer qu'on était au dessus des autres, ce qui ne me plaisait pas. Je voulais une autre vie, pas celle là, pas devenir la femme d'un homme qui avait une grande entreprise, je rêvais du prince charmant, celui qui me ferait partir de ma vie de solitude. Ma mère me mettait beaucoup de pression pour que je devienne une femme parfaite, mes relations avec elle se dégradaient au fur et à mesure que le temps s'écoulait.

Mais un jour, ma vie basculait, le jour du lancement du jeu Sworld Art Online, il nous projetait dans un monde où on pouvait devenir ce qu'on voulait. J'avais besoin de ce jeu, pour sortir de mon quotidien, mais malheureusement, il fallait le Nerve Gear pour (c'est un casque de réalité virtuelle). Bien sûr, il y a qu'un membre de ma famille qui l'avait, mon grand-frère. Heureusement, ce jour-là, il apprenait qu'il avait un voyage d'affaire de dernière, au moment où il partait de la maison, je lui prenais son Nerve Gear et au moment où je prononçais les mots " Link start ! " Je n'étais plus la même.

Ça y est ! J'y étais ! Dans ce monde virtuel où tout était possible, où ma vie réel n'existait plus, je devenais juste Asuna, personne ne me connaissait et ça me plaisait.

Dans la Cité de Départ, tous les joueurs se réunissaient, une annonce venait à nous. Le créateur de ce jeu nous expliquait que ce jeu était mortel, quand on mourrait dans le jeu, dans la réalité on mourrait également. Tout devenait noir autour de moi, je ne voyais plus les joueurs, Si nous voulions quitter ce jeu, il fallait attendre le palier 100 pour finir ce jeu pour retourner dans la réalité. Une fois, l'annonce était terminée, je courrais aussi vite que je le pouvais jusqu'à ma chambre qui se trouvait dans une dans une auberge de la Cité de Départ et m'enfermais et pleurais toutes les larmes de mon corps.

"Je suis qu'une idiote ! Jamais j'aurais dû prendre le Nerve Gear et entrer dans ce stupide jeu !"

Je mettais mis une semaine pour me remettre de cette annonce. Je me décidais donc de prendre sur moi et aller de l'avant et que je ferais tout pour atteindre l'ultime pallier.

Ce jeu était loin d'être facile, fallait avoir un sacré mental pour y survivre et aussi travailler en équipe pour réussir, je l'apprenais quelque fois à mes dépends.

Un mois était passé depuis le début du jeu et je m'étais procurée une arme et allait dans les champs à côté d'une ville, pour monter de niveaux. Il fallait que je devienne forte pour protéger le maximum de joueurs, je devais finir ce jeu et les sauver, c'était mon but.

J'étais dans un des champs pour attaquer pleins de monstres, quand je remarquais qu'en dessous un arbre, un joueur dormait.

La première chose que je pensais de lui et qu'il était malade de faire ça, c'est dangereux et lui il se prélassait tranquillement. Donc, je décidais d'aller à sa rencontre et lui faire une leçon de moral, je devais lui dire ce que je pensais de lui.

"Idiot ! Ça va pas de faire ça ! Un monstre pourrait t'attaquer pendant que tu te reposes ! Pendant que d'autres sont sur le front, toi tu oses te reposer !"

Je ne m'attendais pas à sa réponse.

"Aujourd'hui, c'est le temps le plus agréable de l'Aingrad et il faut en profiter."

Je voyais rouge, rien qu'à son comportement, il m'énervait déjà.

Je ne m'attendais pas que ce joueur allait devenir mon ami bien plus tard dans le jeu.

Je me trouvais en ville, afin de faire des achats pour préparer mon équipement. Quand une bande de joueur se mettaient en travers de mon chemin.

"Hé t'es mignonne, chérie !"

*Pardon ?! D'où il m'appelle chérie, lui ?!*

Bon, il fallait avouer que seule face à cinq garçons, je n'allais pas trop faire le poids, mais je n'allais pas le laisser m'appeler chérie et bien sûr mon énervement prenait le contrôle sur moi, je touchais mon arme prête à la sortir.

"Écoutez messieurs, soyez gentlemans et partez avant qu'il y ait des blessés !"

Ces joueurs avaient déjà des niveaux au-dessus des miens, ils sortaient leurs armes, je me disais que je n'aurais pas dû leur dire ça que j'allais surement mourir.

Heureusement, le garçon que j'avais rencontré dans les champs venait à mon secours et dissuadait très vite la bande de garçon.

*Ouf ! Sauver à temps !*

Mon égo prenait quand même un coup, car je ne voulais pas être une demoiselle en détresse, mais en même temps, je l'avais chercher, fallait vraiment que je calme mes émotions, cela allait m'attirer trop de problèmes.

Je le remerciais et lui demandait de faire équipe avec moi, car à deux on était plus fort que tout seul. Je me présentais donc et lui faisait la même chose, il s'appelait Kirito.

Son comportement à certains moments m'énervait au plus haut point, mais il avait des qualités. Il était très fort et j'avoue que j'admirais sa force, je voulais être comme lui aussi forte, mais il manquait beaucoup d'expériences.

Un message était affiché sur les panneaux d'affichage des auberges. Nous avions 24h pour nous préparer du moins les participants motivés pour affronter le boss de l'étage 10.

Toute la matinée, je me combattais contre des monstres pour augmenter de niveaux, je n'étais pas loin de niveau 9. Je devais prouver que je devenais forte et il fallait que je le sois.

J'allais à l'étage 10 afin de prendre la température pour savoir ce qui m'attendrait. Le donjon où je me trouvais était un vrai labyrinthe.

*Où se trouve cette pièce que m'a parlé le PNJ à l'entrée ?*

Je me sentais bouillir et ce n'était pas bon car je savais que quand je m'énervais, je perdais tout mon contrôle et je devais garder cette rage pour battre le boss.

Moi qui dans la réalité avait une phobie des araignées, bah là, j'en étais servis, il y en avait partout ! Plus je passais du tout temps à chercher cette fameuse pièce et plus ma peur des araignées partait. Il n'y avait pas que cela en monstres, il y en avait de toutes sortes, des genres d'esprits bizarres, des anciens guerriers. Plus je les croisais et plus j'avais les nerfs à vifs.

"Mais où se trouve cet idiot de boss ?!"

J'avais mis une heure à trouver, cette pièce du moins ce qui en avait l'air, car j'étais tombée sur une porte gigantesque, j'entendais des bruits de luttes derrière, des personnes combattaient.

"Ah, enfin ! C'est bien là !"

En entrant de la pièce, un bruit à vous rendre sourd me perturbais, il venait d'un familier bleu surement celui d'un joueur.

Les combattants étaient au rendez-vous et qui se trouvait parmi eux ? Sans grand étonnement, Kirito.

*À mon tour maintenant de faire mes preuves !*

J'étais heureuse, j'allais montrer à ce boss de quel bois, je me chauffe et prouver à tous que j'étais une assez bonne combattante.

Malheureusement, je sentais déjà la fatigue, j'avais perdue une heure de mon temps dans ce labyrinthe débile !

*Bon allez, je peux le faire !*

Je regardais un instant Kirito, il était en compagnie des autres joueurs alors que pourtant il était surtout solitaire.

Maintenant le boss, bon physiquement c'était un boss pas du tout beau, mais son physique on s'en moquait. Je regardais surtout ses attaques, elles étaient puissantes, mais avec des tanks de la rapidité et des attaques bien utiliser, on pouvait l'avoir, mais il fallait s'armer de patience.

*Ça risque de ne pas être facile.*

Le combat contre lui n'était déjà pas simple, mais le sol rajoutait aussi des difficultés, car il n'était pas stable. Pour moi cela allait avec ma rapidité pour me déplacer, mais je ne le sentais pas pour les autres joueurs.

*Sont-ils tous en groupe ? Pensent-ils à leur propre survie, mais aussi à celle des autres ?*

J'avais un sourire au coin des lèvres quand je voyais Kirito venir vers moi, il avait l'air heureux de me voir.

Je disais à Kirito que j'étais contente de le revoir et que nous allions enfin combattre ensemble et qu'à cause de mon retard, je ne l'avais pas pu l'aider comme je le voulais, mais que nous étions ensemble pour faire ce boss et que j'allais enfin comprendre cette rage intense quand il se battait et que là, je voulais pouvoir lui montrer comment j'avais évoluer.

Je regardais les autres joueurs attaquer le boss et les réactions de ce dernier. Mon attention allait après sur une joueuse, elle avait l'air trop jeune pour se retrouver dans un jeu pareil. 

*Mais qu'est-ce-qu'elle fait là ?* 

En tout cas, elle ne manquait pas de courage, elle attaquait le boss et je ne pouvait qu'être admirative. 

Elle proposait une stratégie et elle était très bonne et j'étais prête à me lancer dans celle-ci car nos chances de réussites étaient bien meilleures .

Je sortais alors mon arme et me préparais à combattre, je regardais le boss en disant à Kirito.

"Il vaut mieux suivre la stratégie de la petite, nous avons plus de chances de réussir avec cette stratégie, moi en tout cas, je la suis et je vais battre ce monstre !"

Je courrais alors en direction du boss, but le toucher et esquiver directement en jouant de la vitesse, nous le combattions tous, chaque joueurs utilisaient leur attaque, mais je faisais quand même attention à eux, je ne voulais pas plus de morts.

En cours de route du combat, je pensais à la façon dont je m'étais faite trahir par Kirito, nous devions faire équipe ensemble pour augmenter de niveaux et là il m'a laissé tomber pour un groupe dont j'en suis sûr, il ne les connait pas plus que ça ! En étant avec eux quel avantages tirait-il de la situation ?

Rien qu'à cette question, je m'énervais, il avait préféré faire un groupe, me laissant seule face à ce boss, il m'avait laissé tomber comme un jouet dont un enfant ne veut plus jouer avec !

*Ça ne se passera pas comme ça ! Je ne suis pas un jouet !*

A ces pensées, la rage me montait au nez et je me mettais à attaquer le boss avec toute la force que je pouvais mettre dans ma rapière, ma rapière devenait alors rose fluo.

Mon premier coup était donné. Je me défoulais sur ce monstre, mes nerfs devaient passer quelque part et ça passait alors sur lui.

*La prochaine fois se sera sur toi, Kirito que mes nerfs vont se défouler !*

Mais avant, le combat. Kirito était un autre problème, mais il n'était pas le prioritaire niveau défouloir.

Je devais combattre malgré la fatigue, j'écoutais la petite joueuse qui me disait de tourner et c'est ce que je faisais. Nous ne devions pas lâcher et grâce aux attaques la vie du monstre diminuait.

Je l'attaquais plusieurs fois tout en mettant mon énergie dans ses frappes, je prenais alors du recul pour parer à prendre un coup. J'étais fatiguée et j'avais hâte que le combat se termine pour aller me coucher, mes jambes tremblaient et ça devenais dur de gérer mon corps.  

Et là, une fenêtre s'affichait grâce au coup que la jeune fille avait donné au boss. Nous étions tous heureux que c'était finit.

Épuiser, j'étais tombée sur mes genoux.

*Piou ! C'était enfin terminé !*

Mais la réalité me rattrapait, le boss avait pris pour son grade, il en manquait un. Pourquoi il avait changé d'avis en me laissant comme une vieille chaussette sale ?

Il était alors venu à ma rencontre pour me parler, mais rien, je n'arrivais pas à l'écouter, tellement je bouillais, je me relevais en hurlant.

"T'es qu'un idiot ! Tu crois vraiment que je vais te reparler après ce que tu m'as fait ? Tu fais équipe avec les gens et tu les laisses tomber au premier retard, tu es pareil que les autres mecs débiles !"

Ces mots ne sortaient pas car, il partait s'occuper de la fille qui elle pleurait. Kirito essayait de la réconforter.

Je soupirais et le poussait légèrement, je la prenais alors dans mes bras et j'essayais à mon tour de la réconforter, elle était jeune et à son âge, on n'avait pas à subir un jeu pareil.

"C'est fini, tu n'as plus rien à craindre... Tu as été super ! Tu es vraiment super ! Bravo !"

Une fois la fille calmer, je regardais Kirito. Il était le seul ami que je m'étais faite depuis le début de ce jeu et je me sentais à l'aise avec lui, mais j'étais naïve de lui avoir donner mon amitié.

L'homme aux cheveux rouges nous avait inviter pour fêter la victoire, mais je ne voulais pas m'y rendre. Je sortais alors de la salle du boss et je partais du donjon en direction la ville la plus proche.

Une fois dans la ville la plus proche, je décidais d'aller dans une auberge afin de me reposer, j'étais tellement fatiguée, mon corps criait repos. Je prenais une chambre et me reposais toute l'aprem-midi.

Finalement, j'avais décidé de m'y rendre à cette fête de la victoire, non pas parce que Kirito se trouvait peut-être là-bas. Tout simplement, je voulais changer d'air et d'oublier cette trahison et que peut-être que j'allais revoir cette fille que j'avais consoler.

Je portais ma cape à capuchon, je ne voulais qu'aucun joueur ne me reconnaisse, je ne voulais pas que ces abrutis de joueurs masculins me suivent comme la dernière fois, car déjà mon taux d'énervement était élevé, il ne valait mieux pas en rajouter une couche.

Sur la route du lieu de la fête, je me demandais si c'était une bonne idée d'y aller. Si je rencontrais Kirito, qu'allait être ma réaction ? J'allais sûrement le cogner et je ne voulais pas d'histoire avec lui.

Devant la porte du lieu de rendez-vous, mon taux d'énervement passait en mode haine et ce n'était pas bon signe.

*Comment a-t-il osé me faire ça ? Non, y a pas eu de Asuna, dis-moi pourquoi tu es en retard ? Ce n'est pas du tout parce que tu t'es perdue pendant une heure de ce labyrinthe débile, hein ? Oh, Asuna, tu as augmenté de niveau c'est bien ! Abrutis !*

Il avait préféré des joueurs qu'il ignorait parfaitement leur existence avant puisqu'il était en mode solitaire et là tout à coups, il avait changé d'avis, me laissant seule.

Tout ça m'énervait vraiment et rien qu'à l'idée de savoir qu'il était à la fête, je décidais de faire demie tours et je continuais un peu ma route.

Je m'arrêtais devant une ruelle, afin de reprendre mon souffle, mon cœur battait fort et rapidement et je préférais me calmer. Dans ce jeu mortel chaque émotion était multipliée, je prenais avant les choses à cœur, mais ici ça devenait pire.

Un peu calmer, je commençais à marmonner dans ma barbe.

"Il m'énerve ! La prochaine fois que je le croise, il va m'entendre parler celui-là !"

Je me raidissais d'un seul coups, je sentais une présence. Dans ce jeu, on devenait également parano.

*Si un pervers sadique est là, il goûtera à ma lame !*

Je m'approchais lentement de la présence tout en dégainant ma rapière, j'allais frapper quand je m'arrêtais. En faites non, ce n'était pas un pervers sadique. Sadique, il l'était, il adorait être avec les gens pour mieux les lâcher.

Oui, c'était bien Kirito, je remettais ma rapière à sa place.

"Tiens, tu t'es transformé en pervers, maintenant ?"

Pas la peine de dire que je n'avais pas le sourire aux lèvres en le regardant, j'avais plutôt de la haine, mon envie soudaine était de lui dire tous les noms d'oiseaux que j'avais dans mon répertoire. Il devait me donner très vite une réponse sinon le jouet allait se casser sur sa tête.

Je croisais alors les bras pour lui montrer mon impatience et commençais à taper légèrement du pied.

Sa réponse n'était pas du tout celle qu'il devait dire, première erreur de sa part et niveau 2 en énervement pour moi.

Il n'était quand même pas sérieux là ? D'après lui, j'allais accepter sans broncher le fait que pour cet événement, j'avais juste monter de niveaux pour qu'on puisse le faire en équipe, qu'il préférait me laisser tomber pour d'autres joueurs, mais à part ça rien de grave, on ne se demandait pas pourquoi je lui en voulais.

J'avais pris des cours de tennis dans le monde réel et je voyais bien lui donner à cet instant, des revers sur sa joue.

Je me mordais les lèvres et lui crachais tout mon venin à la figure.

"De base, je ne voulais pas le faire ce boss débile ! De deux, me prévenir que tu avais quitté notre équipe, ça aurait été sympa de me prévenir !"

Je serrais alors les poings.

*Bon tempi pour le tennis se sera un upercute pour lui, ça fait plus mal !*

Me calmer était ma priorité, mais avec lui devant mes yeux comment être calme ? J'essayais de me calmer en fermant les yeux, je soufflais légèrement afin de me calmer une nouvelle fois, quand je rouvrais les yeux, mes mots partaient sans prévenir mon cerveau.

"Trahie ! Tu m'as trahie, voilà ce que je ressens ! Tu es comme les autres joueurs débiles, tu préfères te servir des autres, alors que tu en as rien à faire d'eux !"

Des bruits de pas venaient dans notre direction. Je remettais mon capuchon, je me méfiais beaucoup des joueurs et je préfère m'en servir comme bouclier comme ça personne ne venait me parler.

Je me retournais vers la personne qui arrivait et j'attendais de voir qui venait à nous. C'était l'homme aux cheveux rouges qui nous avait invité, je voulais partir d'ici me retrouver avec un mec qui ne comprenait en rien ce que je ressentais et qui s'en fichait royalement et d'un autre que je ne connaissais pas et qui attendait quelque chose de notre part.

Je devais trouver un moyen d'esquiver les deux pour partir et continuer ce jeu seule tout en aidant les autres, car contrairement à d'autre, je ne pensais pas qu'à moi.

Effectivement le fameux Thelos, nous invitait à prendre un verre tout ensemble pour soit disant fraterniser un peu. Il prenait son rêve pour une réalité, moi, j'allais fraterniser avec un mec que je ne le connaissais ni d'Adam ni d'Eve et avec un mec qui en avait rien à faire des autres ?

Je regardais Thelos énerver.

"Merci, mais non merci. Ne le prends pas pour toi Thelos, je préfère être seule qu'être en mauvaise compagnie."

Je regardais kirito et bien sûr, mon regard n'avait rien de doux, il était tout le contraire. Je commençais à partir, en arrivant à côté de kirito, je soupirais et continuait mon chemin.

En prenant diverses ruelles, je quittais cette ville et allait taper des monstres, ce qui me défoulais encore. Mais, j'étais malgré tout soulager, car j'avais dit à Kirito ce que je pensais et ça faisait du bien de le dire que de le garder au fond de moi.

À moi les monstres et les niveaux en plus ! Je ne voulais plus me laisser avoir par un idiot. Je sortais alors mon arme et me préparais à attaquer le premier monstre qui venait. Mes pensées étaient encore ailleurs, pour une raison qui m'échappait, je n'arrêtais pas de penser à kirito. Il était le premier ami de ce jeu, je m'inquiétais également pour lui et j'espérais que sa suite dans le jeu se passe bien.

Je savais que je ne le verrais pas demain, je le verrais dans pas mal de temps.

Après ma dispute avec Kirito, le jour de la fête de la victoire du boss de l'étage 10, je ne l'avais plus revue. C'était donc seule que j'affrontais les niveaux supérieurs avec autant la soif de devenir plus forte et j'attaquais toujours autant les monstres, le premier qui passait, je l'attaquais. Je passais mes journées à les attaquer pour trouver une ville et surtout pour me reposer, car attaquer les monstres étaient une chose, mais la fatigue en était une autre.

Je me trouvais à l'étage 15 et pour moi, ça faisait une éternité que ce qui s'était passé à l'étage 10. J'étais enfin arrivée dans une grande ville et j'allais dans l'auberge la plus proche, j'avais faim, j'étais épuisée.

Je n'avais plus confiance aux autres joueurs que je préférais garder mon capuchon sur la tête quand j'arrivais dans une ville, au moins je savais que personne ne viendrait à ma rencontre.

J'avais fini de manger et sirotais tranquillement mon chocolat chaud quand un joueur reconnaissable à son rauquement de voix, je savais que c'était un homme.

*Et c'est repartit pour un tour, qu'est-ce qu'on me veut cette fois ? Un mariage ? Où un désolé, ma belle, je vois que tu es seule, tu as besoin d'un garde du corps pour te protéger ?*

Je n'écoutais pas ce qu'il me disait et franchement je m'en foutais, c'était pour moi encore et toujours le même blabla.

"Bon qu'on mette les choses au clair, maintenant ! Je refuse d'avoir un garde du corps et encore moins de me marier ! Bonne soirée à...."

Je retirais mon capuchon, me levais et me retournais mon poing serrer prête à coller une dans la figure, je n'avais pas eu le temps de finir ma phrase que je reconnaissais Thelos, le joueur qui nous avait inviter Kirito et moi à l'étage 10.

Je le regardais surprise.

*Oups ! C'est pas le type de personne que je m'attendais à voir !*

Je m'inclinais directement afin de m'excuser.

*Faut vraiment que je me calme.*  

"Je... Je suis vraiment désolée, je suis allée un peu fort ! Je pensais que tu étais un de ces joueurs pervers et sadique. Oui, je suis en visite, pour atteindre les prochains paliers, il faudra que j'augmente beaucoup de niveaux. Ça va prendre pas mal de temps."

Je me relevais en lui souriant, je m'asseyais sur ma chaise et lui proposait de faire la même chose. Ce qui était pratique, c'était qu'on pouvait parler tranquillement dans l'auberge, car il n'y avait pas beaucoup de joueurs présents.

Thelos, n'était pas Kirito, je me mettais donc sur mes gardes, il avait l'air d'être un mec bien, mais je préférais me méfier.

J'en avais marre de tout, marre de ces joueurs qui voulaient faire les gardes du corps, des demandes en mariage et autres de leurs singeries. N'importe quelle ville où j'allais, je ne me sentais pas chez moi et je n'étais pas bien. Devoir garder mon capuchon était ma seule protection face à eux et j'en pouvais plus, j'en arrivais à bout.

J'accordais rarement ma confiance et quand je l'accordais c'était jusqu'au bout. Le peu de personnes que je côtoyais dans le jeu, je les comptais sur les doigts de la main et même eux ma confiance ils ne l'avaient pas à cent pourcent.

Thelos, malgré ses airs de mauvais garçon était enfin de compte un homme gentil, il me parlais de sa guilde, que dans cette ville, les prix faisaient mal aux yeux. Il y a une chose où je n'étais pas d'accord avec lui, les murs. Pour moi, je me sentais en sécurité comme l'impression d'être dans une pièce de mon ancienne maison, je me sentais assez à l'aise avec ces murs ce qui me rendais nostalgique.

"Tu as raison, je ne suis pas bien dans cette ville, mais dans les autres aussi c'est pareil. J'en ai marre qu'un joueur vient me parler que pour me demander d'être mon garde du corps, de me demander ma main et entendre leurs autres paroles débiles ! Je suis obligée de garder mon capuchon sur ma tête pour qu'on me fiche la paix."

Il m'avait proposé son aide et je voyais bien en quoi il pouvait m'être utile, je l'avais vu durant le combat contre le boss de l'étage 10 et fallait l'avouer, il savait très bien se servir de son épée.

Je lui proposais alors de me suivre, je voulais lui en parler dans un endroit où on pouvait être au calme et où personne ne se trouvait.  

Je payais mon addition et partait avec Thelos, sur le chemin tous mes sens étaient aux aguets, nous devions être tranquille. Malheureusement pour nous, un imbécile qui se croyait malin, c'était caché dans un tonneau, voilà mon mode furie était enclenché. Je sortais ma rapière et donnait une grande frappe dans le tonneau qui se trouvait à côté de Thelos, sous mon coup, mon capuchon s'était retiré, ma frappe faisait éclater le tonneaux et bien sûr qui nous faisait un coucou apeuré ? Un imbécile !

En ville, nous ne pouvions pas tuer un joueur et il avait bien de la chance et lui lançais mon regard le plus noir en le menaçant de nouveau avec ma rapière. Il criait et il voulait se justifier, mais je ne lui laissais pas le temps.

"On va mettre les choses aux clairs, maintenant. Toi ou qui que se soit d'autre, vous me laissez tranquille, sinon y avoir de très gros blessés ! Je n'accepterais rien de votre part ! Donc arrêtez de me soûler !"

Après ce petit contre temps, je continuais ma route en compagnie de Thelos, je ne remettais plus mon capuchon sur ma tête, comme ça  si je croisais un autre il allait comprendre ce qui risquait de lui arriver.  

Nous arrivions jusqu'à l'endroit que je voulais, un endroit enfin tranquille, il y avait de la verdure et là, personne ne venait pour nous déranger.

Je lui disais alors en souriant.

"Entraîne-moi ! C'est le seul moyen où tu peux me rendre service."

Il me demandait quelles étaient mes motivations, je lui répondais sans hésitation.

"Je veux que les joueurs se sentent en sécurité dans ce jeu, qu'ils n'aient pas peur de quitter une ville. Je veux leur redonner l'espoir qu'un jour, ils retourneront dans la réalité pour retrouver leurs proches. Je veux devenir la meilleure des joueurs pour finir ce jeu le plus rapidement possible. J'ai bien l'intention de créer ma guilde et elle surpassera toutes les autres et grâce à ma guilde, nous montrons les niveaux à toute vitesse ! Je souhaite que les joueurs retrouvent le sourire et bien sûr qu'il n'y ait plus de victime ! Voilà ce que je veux !"

Il acceptait alors de m'aider à manier ma rapière, mais il y avait deux conditions en échange. La première était de lui faire confiance.

Confiance, ce mot m'était devenue dur à le dire, depuis que Kirito m'avait trahie, j'avais du mal à la donner. Je n'avais pas le choix de donner ma confiance à Thelos pour progresser, je devais lui faire confiance.

La deuxième était que je devais l'obéir, si je devais fuir un combat et qu'il me le demandait, je devais le faire sans broncher. Il ne voulait pas de mort sur la conscience, mais le problème était que je ne voulais pas abandonner qui se soit même lors d'un combat, ça m'était insupportable.

J'acceptais alors ses conditions et lui disait que je me donnais un mois pour rattraper mon retard sur les autres joueurs, mais que je refusais de revoir Kirito qui était un membre de la guilde de Thelos. Je savais que j'allais le revoir, mais je ne t'étais pas pressée, j'avais encore de la haine à ce moment-là pour lui.

Thelos acceptait et je faisais alors partie de la guilde les lames d'argent, nous commencions directement l'entraînement, j'apprenais à viser le cœur et à mieux esquiver.

Au fur et à mesure du temps, j'étais heureuse de la portée. Ma nouvelle guilde était bien, il y avait des joueurs intéressants, mais je ne devais pas m'attacher à eux, car j'allais partir dans pas longtemps pour former la mienne.

Le jour de mes retrouvailles avec Kirito, nous devions faire une quête ensemble et au départ, je ne savais pas que c'était lui. Je visitais plusieurs villes pour y tester des bains afin de trouver ma nouvelle maison, mais rien ne me plaisais. Je prenais alors une chambre dans une auberge pour me reposer jusqu'à la nuit. J'avais reçu plus tôt un message de Thelos qui disait que j'avais une quête avec un membre de la guilde, la mission se passait la nuit et le repos était alors conseillé.

J'avais dormi quelques heures et j'étais de nouveaux en forme. Faire une quête allait me faire du bien car je me posais trop de questions. Comment gérer ma future guilde ? J'avais rencontré des personnes qui m'avaient fait agir sur mon futur grand projet.

Tout se mettait alors en place dans ma tête lors de cette quête.

Avant d'y aller, je prenais une douche histoire de me détendre un peu et je mangeais un morceau.

J'arrivais sur l'endroit indiqué, Thelos me prévenais de me rendre plus tôt que mon futur coéquipier de quête. Les minutes passaient quand je voyais au loin une silhouette familière.

*Oh, c'est pas vrais ! Pas lui !*

Oui, c'était bien lui, Kirito était là et c'était lui mon coéquipier de cette quête. Thelos avait fait exprès de me le cacher. Ça commençais déjà à m'énerver, il voulait que je lui donne ma confiance, mais il me faisait un coup comme ça par derrière.

*Thelos, la prochaine fois que je te vois, tu vas m'entendre !*

Je suivais Kirito dans la ruelle, il n'avait pas fait attention au Pnj. Le créateur avait dû rigoler en le faisant, car le Pnj était tout sauf un prince charmant, il ressemblait plutôt à un clochard. Il était ivre et ça s'entendait à la façon dont il parlait à Kirito. Kirito n'avait pas remarqué que c'était un Pnj et en rigolant, je lui disais.

"Il faut vraiment que tu fasses attention, c'est une erreur d'amateur que tu viens de faire"

Et voilà une petite réplique qui était bien piquante. Il n'avait même pas remarqué que j'étais juste derrière lui ce qui ne me plaisait pas.

La quête commençait mal, le Pnj était plus que dégoutant et il fallait que je fasse équipe avec Kirito, j'avais hâte que celle-ci se termine pour éviter de passer tout mon temps avec Kirito.

"Je te préviens, on se dépêche de finir la quête ce qui nous évitera de passer plus de temps ensemble ! Et lui, je ne le touche pas, fais-le-toi !"

Rien que de voir le Pnj, j'étais écoeurée.

Kirito me disait que je n'étais pas obligé de le suivre, le mot équipe, il devait l'avoir perdue ce qui m'énervait.

*Une quête ensemble veut tous les deux, imbécile !*

J'allais de nouveau lui cracher mon venin quand kirito s'était retourné et demandait au Pnj ce qu'on pouvait faire pour lui.

Le Pnj était petit de taille et il nous disait entre deux hauts le cœur.

"Hey écoutez-moi bien vous deux et la jeune femme un peu enrobée la-bas... "

Enrobée ? Il avait osé m'appeler comme ça. Alors, là c'était la fin pour le Pnj, j'étais prête à lui en coller une dans la figure. Depuis quand j'étais enrobée ?

Je sortais ma lame et la mettait au niveau du Pnj.

"Tu t'es regardé l'ivrogne ?  Qui a pensé un créer un être aussi dégoutant ? Rien qu'à te voir, je suis écoeurée !"

Je me ressaisissais et remettait ma rapière à sa place. Je ne devais pas le taper, car je savais que si je tapais un Pnj, je me retrouverais en prison et ce n'était clairement pas le but. Fallait très vite terminer cette quête, mes nerfs étaient déjà à vif et je n'allais pas supporté longtemps le nain ivrogne et Kirito.

Je me retournais et disais à Kirito.

"Bon courage à toi et à ton double, vous allez bien trouver sa bouteille à l'autre !"

Le but de cette quête était de retrouver la bouteille du nain, de quoi le rendre encore plus soûle et je désapprouvais ça. Pour nous les joueurs l'alcool ne nous faisait rien, mais pas pour le pnj et je trouvais ça dommage de faire une quête pareille.

Je commençais alors à marcher droit devant prenant de la distance avec Kirito, ce dernier m'avait fait une remarque vexante et je voulais me retourner pour lui mettre une gifle, mais je préférais faire celle qui n'avait rien entendue et je marmonnais ce qui était une de mes grandes habitudes.

"Je t'en mettrais bien moi, des marcher ça aide à garder la ligne !"

Souffler, je devais souffler pour garder mon calme. Les deux me tapaient sur le système.

*Dés que cette stupide quête est finie ! Je vais taper sur des monstres et je prendrais une douche qui va durer trois heures !*

Le nain était à côté de moi quand il se mettait à vomir.

*Oh, c'est pas vrais ! Il ne manquait plus que ça !*  

Ça ne m'étonnait pas qu'il renvoyait toute sa boisson sur le sol, il devait en boire pas mal pour être dans cet état.

Par la suite, il donnait des explications à Kirito.  

*Je suis pas grosse quand même. Kirito me trouve grosse ? Oh et puis qu'est-ce que ça peut faire qu'il me trouve grosse celui-là ?*

J'étais tellement dans mes pensées, que je ne remarquais pas que le nain prenait ma main et mettait un genou au sol.

"Dame.... Dame..... Dame Vous, permettez-moi... de... vous demander officiellement votre main ! ...."

Et voilà, le mode furie faisait son grand retour.

*Il est pas sérieux lui ? Me demander ma main de cette façon là et puis en plus il est ivre !*

Je regardais Kirito, mon regard lui demandait de réagir, fallait qu'il m'aide ce qu'il ne faisait pas.

Me marier et puis quoi encore ! Je ne voulais pas marier du moins pas dans ces circonstances et surtout pas avec un homme de ce genre, il fallait que l'homme que j'épouserais un jour me mérite et qu'il soit surtout bien meilleur que tous les hommes.

Tout mon corps réagissait quand le nain ivre touchait ma main, je voyais rouge et ce n'était pas encourageant.

Je retirais ma main brusquement.

"Haaaaaa ! Ne me touchez pas vous ! Me marier avec vous serait la pire chose qui m'arriverait ! Allez prendre une douche au moins ! Vous êtes répugnant !"

*Non, mais ral le bol à la fin ! Ils sont tous pareils, décidément ! Joueurs comme Pnj, qu'ils se trouvent quelqu'un d'autre à épouser tout sauf-moi ! Bon tempi, j'irais en prison et ça donnera une leçon pour les autres joueurs !*

Ma main allait partir sur le visage du Pnj, mais quelque chose l'en empêchait, Kirito l'avait bloqué.
Je le regardais dans les yeux. Mon corps me faisait comprendre qu'il était trop proche de moi et me hurlait contact contact ! Mon cœur commençait à jouer de la chamade et je sentais mes joues devenir rouge. Cette sensation, je ne l'appréciais pas du tout.

Quand kirito me parlais en me disant que je risquais de compromettre la quête, que j'aurais un avertissement pour harcèlement et que je risquais de finir en prison, je me calmais et retrouvais mes esprits.

Durant la suite, je gardais une distance entre moi et le nain alcoolique et je gardais le silence, après la réaction qu'avait eu Kirito pour m'empêcher de taper le nain alcoolo, je n'arrivais pas à lui sortir un mot.

Nous étions enfin arrivés dans un lieu où l'ambiance était au rendez-vous du moins pour un homme pas pour une joueuse comme moi, j'espérais fortement que c'était là où le Pnj trouverait sa bouteille. De l'alcool à gogo et des femmes où l'on voyait beaucoup parties de leurs corps. Beaucoup trop à mon goût, mais également des hommes.

*Au secours ! Ils sont trop dénudés pour moi !*

Allez savoir pourquoi, je ne regardais pas les hommes et les femmes qui étaient en vêtement léger, je regardais plutôt Kirito qui lui était normalement habillé, cet endroit me rendait plus que mal à l'aise.

Le nain était heureux de revenir dans son lieu fétiche. Nous avions enfin fini la quête ou peut-être pas. Le nain faisait signe à Kirito de le rejoindre derrière une table lui parlait en chuchotant, la discrétion de ce dernier était loin d'être là, j'entendais tout.

"C'est ici où j'ai embrassé ma première p'tite amie mon gars ! Hé... woaw ça tourne d'Dieu ! Hé, ta nana, si tu veux la conquérir c'est l'endroit rêvé. Promis j'attends et je regarde pas, enfin... j’essaierais."

Et ça recommençait, je sentais de la chaleur sur mes joues, je rougissais à nouveau.

*Quoi ???? Je suis pas sa nana ! Moi, la petite amie de Kirito et puis quoi encore ?*

Je regardais alors Kirito en lui disant.

"Bon, là ça suffit ! Réagis ! fais quelque chose à la fin !"

L'alcoolo de nain me mettait hors de moi, je ne pouvais ni la taper et ni le sermonner, cela ne servirait à rien puisqu'il m'écoutait pas. Je maudissais le nain et surtout Thelos, me faire subir ça, il allait vraiment en payer les conséquences.

Pas de chance pour moi, ce n'était pas la bonne taverne, nous sortions de ce lieu, la quête était loin d'être fini, nous allions faire la tournée des tavernes et ça ne me plaisait guère.

Voir les femmes qui étaient presque nues, me rendais malade. Pour eux, les femmes étaient un bout de viande.

Je bouillais, j'en pouvais plus de ce nain et de sa demande d'alcool, car il avait soif et toutes ces tavernes qui se ressemblaient les une des autres me donnais le tournis. Je perdais espoir, la cette bouteille était existante et on allait se coltiner l'abrutis de nain pendant un long moment.

Nous étions arrivés dans une taverne quand le nain se posait sur une table et se mettait alors à pleurer en se lamentant sur son sort.

*J'en peux plus là ! C'en est trop ! *

Je tapais alors les mains sur la table et lui criait dessus. J'arrivais au stade de non retour, si ça continuait, j'allais vraiment finir en prison.

"Ça suffit ! Vous nous avez demandé notre aide, se n'est pas pour tout arrêter maintenant ! Vous êtes pitoyable ! Reprenez-vous et nous repartons la chercher !"  

Il mettait mes nerfs en jeux et je commençais à vraiment perdre patience, je décidais de demander au gérants de la taverne s'il avait déjà vu le Pnj.

Kirito me faisait rappeler que ça ne servait à rien de demander au gérant de la taverne, car il n'allait jamais me répondre.

On quittait la taverne, cette quête me sortait vraiment par les yeux. Je voulais aller dans une auberge et aller me coucher et je voulais ne plus remettre dans une taverne.

Le nain, marchait lentement, il nous disait qu'il ne méritait pas des gens aussi gentil que nous et que c'était un boulet.

*Effectivement, tu es un boulet, mais juste parce-que tu es bourré.*

Il se mettait debout sur un rempart et se jetait en arrière, mon premier réflexe était de courir vers lui et crié non. Même s'il était un Pnj, je ne voulais pas le voir mourir, cette vision de personne qui se suicidait m'était insupportable.

Je courrais jusqu'au rempart et le voyait allonger sur le sol.

" Aaaaaaaaieuhh ! .... Bon sang de... C'est une taverne que je connais bien ça ! J'y vais tous les samanches ! "

Je soupirais, j'étais soulagée, à part quelques égratignures, il n'était pas beaucoup amoché. On le rejoignait et nous entrions encore dans une taverne pleine de débauches, heureusement c'était dans cette taverne que se trouvait la bouteille qu'il cherchait et la quête se finissait.

Ce que je retenais de ces retrouvailles mouvementées, c'était que Kirito était toujours le même garçon lors du début de notre rencontre.

Nous avions par la suite plusieurs quêtes ensemble et nous étions redevenues amis, je lui redonnais ma confiance doucement, car je n'oubliais pas qu'il m'avait trahie, une fois.

Un mois s'était écoulé et Thelos avait respecté notre accord et il m'avait tout appris en ce qui concernait la rapière, il me donnait également une nouvelle tenue et je lui étais reconnaissante de tout ce qu'il avait fait pour moi. Je partais alors de cette guilde la tête haute, j'avais atteint mes objectifs en y faisant partie.

Je savais que j'allais revoir Kirito un jour et même si on n'était pas dans la même guilde, il restait mon ami.

Mon futur était devant moi et il était temps pour moi de monter ma propre guilde.

Je m'appelle Asuna et je suis une joueuse de SAO si vous voulez savoir la suite de mes aventures, venez vous joindre à moi.

Physique x 180 mots min

Je fais un mètre soixante-huit pour cinquante-cinq kilos, ma corpulence est normale. 

J'ai une assez forte poitrine et je pense que c'est pour ça que les jeunes hommes du jeu ne fixent pas mes yeux et ils n'admirent pas mon bouclier qui se trouve à ce niveau. 

J'ai de longs cheveux châtains clairs, je porte une frange dégradé et j'ai fait deux tresses que j'attache ensemble pour en faire une queue de cheval. Je fais ça pour me donner un style et oui, ce n'est pas parce-que je suis dans un jeu que je ne peux pas avoir mon style. 

Mes yeux sont noisettes orange-brunâtre. 

Au faîtes, j'ai une tâche de naissance en forme de coeur, le seul endroit où on peut la trouver est sur ma fesse droite.

Au début de SAO, je porte une tunique rouge foncé en cuire avec un plastron fait en cuivre léger et une jupe rouge, des collants blancs, des bottines et une grande cape à capuchon. 

Grâce à mon ancien maître d'arme, j'ai une nouvelle tenue. Je porte une jupe rouge, une longue veste de couleur blanche, un bouclier au niveau de la poitrine, une sangle où je peux mettre ma rapière sur le côté de longues chaussettes blanches avec le symbole d'une croix rouge dessus et des bottines basses blanches.
Caractère x 180 mots min

Au départ de ce jeu, je suis passée de la peur à la haine, peu de temps après, je me suis fait à l'idée que si je dois mourir c'est que je n'étais pas douée en survie.

Les rencontres que j'ai faites, ont changé la vision que j'avais et depuis, je prends les choses plus sérieusement et je veux venir en aide aux autres joueurs et tout cela à donné un sens à ma vie

Je suis souriante, je veux que chaque joueur à part ceux qui veulent me tuer, se rappellent de moi comme une fille souriante et qui est toujours là pour eux et que mon sourire leur donne un peu d'espoir dans ce jeu. 

Je ne peux pas laisser quelqu'un sans défense et qui a besoin d'aide, je ne peux tolérer cela, se serait lâche de ma part. 

Malgré que je sois gentille et souriante, ça ne veut pas dire que je n'ai pas mon petit caractère de cochon, je peux menacer ceux qui ne sont pas d'accord avec moi. S'il faut donner mon avis, je le donnerais que ça plaise ou non c'est la même chose.

Mes émotions prennent souvent le dessus sur moi, vous verrez toutes mes émotions défilées, le rire, les larmes, la colère, etc... Et qui sait peut-être l'amour.

Dire ce que je ressens à une personne comme de l'amour est vraiment très difficile et je ne suis pas le genre de fille à tomber amoureuse rapidement. 

Je fais tout pour pas montrer mes peurs, car certains joueurs le ressentent et en profitent, mais au fond de moi, je suis terrifiée, rare seront ceux au courant. 

Je suis le genre de personnes qui n'aime pas avoir tords, mais quand je suis en tort, je l'assume même si cela touche mon égo. 
More About You

Bonjour à tous ! Mon petit nom c'est vanessa et j'ai 27 bougies à mon actif. Mais ce n'est pas tout ! Je suis une fille et oui ! Prend garde à moi car je n'aime pas les menteurs, ceux qui prennent les autres de haut, les égoistes, les gens malhonnêtes  alors évites moi si tu as toutes ces choses avec toi <3. Si tu es gentil avec moi, que tu me traites comme ton égal alors viens, je t'accueillerais à bras ouverts ! Je suis arrivée ici grâce à Google et d'ailleurs je trouve ce forum trop bien ^^.
Une dernière chose qui s'adresse aux petits admin d'ici, j'ai bien lu votre règlement, la preuve :

Et donc me voici maintenant présenté(e) !
©️️ FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Yūki Asuna le Sam 17 Fév - 11:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchimiste

avatar

Je m'appelle Sora et je suis Alchimiste


Messages : 369
Date d'inscription : 31/03/2016


Feuille de personnage
Âge: 17
Anniversaire: 13 avril

MessageSujet: Re: Yūki Asuna Dim 11 Fév - 21:46

Bonjour et bienvenue à toi !

Le code du règlement est bon !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous en faire part et à nous dire quand tu penses avoir terminé ta fiche Wink

Bien à toi, Sora

_________________
Ma couleur : 990066  ~
J'ai reçu une Rose d'Aldonza

Un problème avec tes stats et tes compétences ? Viens faire un tour ici voir si ça t'aide

Aldonza Corp.:
 
 

Cadeau de Roselia <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

avatar

Je m'appelle Asuna et je suis Combattant


Messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2018


MessageSujet: Re: Yūki Asuna Mer 14 Fév - 11:50

Et voilà, ma fiche est terminée ^^ Bon courage chers admins pour la corriger ^^ 

J'espère faire parti des vôtres très bientôt ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchimiste

avatar

Je m'appelle Sora et je suis Alchimiste


Messages : 369
Date d'inscription : 31/03/2016


Feuille de personnage
Âge: 17
Anniversaire: 13 avril

MessageSujet: Re: Yūki Asuna Jeu 15 Fév - 12:04

Coucou !

Malheureusement la fiche n'est pas complète, on demande un minimum de 180 Mots pour le physique et pour le caractère. Pour augmenter un peu tout ça, n'hésite pas à aller dans le détail, parler d'une tâche de naissance, de la forme du visage, de comment elle se trouve physiquement etc. Ou encore de parler de la manière dont elle voyait les choses avant le fameux changement que tu évoques.

Merci de nous signaler quand les 180 mots seront atteins pour les deux parties, et voilà un compteur si jamais ça peut t'aider à voir où tu en es =)
https://www.compteurdelettres.com/mots.html

à très bientôt !

Sora

_________________
Ma couleur : 990066  ~
J'ai reçu une Rose d'Aldonza

Un problème avec tes stats et tes compétences ? Viens faire un tour ici voir si ça t'aide

Aldonza Corp.:
 
 

Cadeau de Roselia <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

avatar

Je m'appelle Kirito et je suis Combattant


Messages : 886
Date d'inscription : 01/05/2014


Feuille de personnage
Âge: 14
Anniversaire: 7 oct

MessageSujet: Re: Yūki Asuna Lun 26 Fév - 19:51

Salut Asuna! Pardon du délai, voilà l'évaluation de ta fiche, avec le tout premier passage d'Ayura - merci à elle pour son travail!

Longueur: 2.5/4
Largement plus du quadruple en histoire, presque le double en caractère et le quota en physique.


Cohérence: 3/4
Je commence juste en précisant que je t'expliquerai comment les choses se sont passées en RP par rapport à l'interprétation que tu en as faite - mais sans enlever de points. Tu ne les as pas tous lus après tout.

IRL: Lorsqu'Asuna est adolescente, avant SAO, ce n'est pas du Prince Charmant qu'elle rêve, mais d'être la meilleure en classe et d'avoir de bons résultats. Tout ce qui ne concerne pas les cours est relégué au second plan pour elle - si bien que la première chose à laquelle elle pense en comprenant l'ampleur de SAO, c'est qu'elle va rater les examens blancs pour son passage au lycée. Ensuite Asuna ne veut pas le jeu par 'besoin'; c'est juste parce qu'il lui en a parlé passionnément que, curieuse, elle décide de se connecter.
Quand elle prononce les mots « Link Start », elle n’est plus la même. Pourquoi ? Qu’est-ce qui a changé à ce moment-là ?
Elle n'a pas non plus la phobie des araignées mais des fantômes IRL et InGame, mais après tout pourquoi pas avoir aussi celle-ci - je t'encourage à garder celle des esprits qui pourrait donner des situations amusantes.

SAO: Dommage que tu ne parles pas d'Argo... Mais je ne t'en tiens pas rigueur, tu n'étais pas obligée.
Lorsqu’elle rencontre Kirito, dans le rp forum, elle trébuche sur lui et le gronde. Ce que tu as décrit semble davantage se calquer sur l’anime… Par contre c’est vraiment super de ta part d’en avoir pris connaissance et d’en avoir fait un résumé dans cette fiche ! Elle ne peut pas être en danger de mort face à des joueurs insistants si elle est dans une Safe Zone où la vie ne peut pas descendre. Idem, le PNJ nain ne pourrait pas s'y faire d'égratignures.
Alors... Si je reprends la timeline RP Kirito/Asuna. En fait elle a trébuché sur lui alors qu'il dormait dans un champ, à une distance raisonnable des monstres alentours et elle l'a disputé pour son insouciance et sa bêtise. C'est en fait comme ça, dans cette version, qu'ils se sont rencontrés - donc il ne dit rien, il dormait. Mais en réalisant qu'elle avait perdu de la vie, il lui propose de la raccompagner en Safe Zone dans un village. Là elle se fait accoster par des joueurs qui la demandent en mariage et il intervient à nouveau pour leur donner l'illusion qu'ils sont très proches, afin qu'elle soit un peu tranquille. Comme c'est la première personne qui fait attention à elle de manière sincère, elle va lui demander de former une équipe, ce qu'il va accepter. Le reste des RP était cohérent, j'avoue.

Physique: Tu as bien décrit le physique d’Asuna, mais deux petites choses ne semblent pas tout à fait correctes. Tout d’abord, Asuna, surtout dans la période Aincrad, a une poitrine normale, voire même un peu en dessous de la moyenne. Entre B et C je dirais. Et, je ne crois pas qu’Asuna ait de tâche de naissance en forme de coeur sur la fesse droite.
Asuna fait 168cm pour 55kg... En sortant de l'Aincrad. Si tu veux ses tailles/poids exacts sur SAO, elle fait 160cm pour 47kg - puisque deux ans se sont écoulés, elle est plus petite et plus frêle lors de son Full Dive. Ensuite tu ne peux pas avoir la tenue de ton avatar actuel: c'est celle de Knight of Blood qui n'existe même pas encore sur le forum - et qui de toute façon fait bien trop HL pour le niveau actuel. Par ailleurs si tu veux Wind Fleuret, il faudra l'acheter ou te la faire forger.


Originalité: 2/4
Lire tous les rp précédents et les résumer pour créer l’histoire de la Asuna du forum était très bien trouvé, bravo !
Tu as ajouté quelques détails propres à ton interprétation d'Asuna: la tache de naissance qu'a relevée Ayura, le fait qu'elle faisait du tennis dans la réalité... Pour le reste tu as à la fois repris le personnage original, et ce qu'en avait fait la précédente Asuna. A toi d'en faire ce qui te semblera le mieux!


Auto-modération: 3/4
Asuna est une très jolie jeune fille mais je doute tout de même que tous les jeunes hommes regardent automatiquement sa poitrine. Il n’y a pas que des pervers !
Autrement, elle essaie de se montrer forte, à la hauteur, fait en sorte de prendre des niveaux mais continue d’avoir peur, je trouve ça cohérent.

Tu as très souvent mis en avant le fait qu'Asuna est obligée de try hard pour s'en sortir, qu'elle s'entraîne beaucoup... C'est bien. Elle est comme tout le monde et commence quelque part, tu insistes bien sur ses débuts laborieux.


Qualité de la langue: 2.5/4
Il y a quelques petites choses à améliorer. Si je peux te donner un conseil, ce serait de te relire avant de poster, car parfois tu oublis des mots, et je pense que c’est juste une question d’attention.
Peu de fautes d'orthographe dans l'ensemble, c'est bien. Tout ce que j'aurais à te suggérer, ce serait de synthétiser tes textes; il arrive que tu expliques quelque chose dans la narration que tu répètes dans un dialogue, lorsque l'un des deux suffit.


Ce qui donne un total de 13/20, mais tu vas commencer avec le lvl 20 de l'ancienne Asuna. Je t'invite donc à aller remplir ta fiche technique et réclamer tes compétences. J'ai un point à voir avec toi, mais je passerai par les MP pour ça. Bon jeu parmi nous, Asuna! Link Start!

_________________
©️ by Ayura
Couleur d'écriture: #000066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis



MessageSujet: Re: Yūki Asuna

Revenir en haut Aller en bas

Yūki Asuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ~ Asuna Vesperina Theotanasia Entheofushia Kagurazaka
» Kit pour Asuna
» Asuna Kagurazaka me voila !
» Présentation d'Asuna Kakuzara
» Asuna [Une validation s'iou plait]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sword Art Online - Rpg :: -Avant de commencer- :: Présentations :: Présentations validées-