Le monde de Sword Art Online s'offre à vous, survivrez-vous à l'aventure ...?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un recensement a été mis en place. Recensez-vous sur ce lien !

Partagez|

Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voleur

avatar

Je m'appelle NekoChan et je suis Voleur


Messages : 5
Date d'inscription : 30/08/2017


Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Anniversaire: 3 mai

MessageSujet: Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI] Mer 30 Aoû - 23:02


Haruka Shinomiya

« Pourquoi s'en priver si c'est à porté de main ? »




Feat. : Adventure Time – Princesse Chewing-gum

Pseudonyme : NekoChan

How old are you ? : 20 ans

Date d'anniversaire : 03/05

Fille ou garçon ? : Fille

Nationalité : Japonaise

Classe : Voleur

Et ton arme ? : Ninjato

Autres compétences : Acrobaties, Couture

Ce que tu aimes : Les chats, les animes, les jeux-vidéos, le cosplay

Ce que tu n'aimes pas : Les personnages sans mobilité, la plupart des gens

Histoire x 360 mots min



Et si on parlait d’une fille banale, vivant une vie totalement banale et ayant un entourage totalement banal, resterez-vous ? Parce que c’est le sujet d’aujourd’hui. Tu peux rester là si ça t’intéresse, sinon je te laisse trouver le chemin de la sortie. Alors, commençons.

Moi c’est Haruka, Haruka Shinomiya. 20 ans, encore étudiante. En info graphisme. Un domaine parfaitement intéressant dans lequel je m’épanouis vraiment. Je suis passionnée par le dessin depuis ma tendre enfance alors il semblait que ce soit le domaine qui fut le plus adapté à moi. Dans la réalité, on ne peut pas dire que je sois une fille très intéressante. Je suis même le genre qu’on ne remarque pas et à vrai dire ça ne me dérange pas. Mais en parallèle de Haruka, il y a NekoChan. Une jeune fille enjouée et qui ne se tait jamais.

Mais il serait mieux de reprendre depuis le début

Je suis née un trois mai dans une clinique de Tokyo. Mon père n’était pas là à ma naissance, parait-il. Un empêchement au boulot. Si on peut dire que Papa est une bonne personne, ce serait mentir que dire qu’il n’est pas un homme qui tient sa carrière très à cœur. Son travail représente sa vie. Tout comme sa famille. On aurait presque l’impression que son cœur est une sorte de tempête. Dans laquelle se battent famille et travail. Et comme jamais l’un ou l’autre ne prend au-dessus, aucun des deux ne ploie. Mais il est dur de concilier ces deux choses. Surtout dans son travail où ses fonctions font que sa présence est très régulièrement demandée. Pour ma mère, les choses sont différentes. Elle ne travaille pas et ainsi peut compenser le temps que mon père ne passe pas avec moi. Toujours présente pour me préparer de si bons repas. Son omurice est un véritable délice, on pourrait en manger jusqu’à ce que mort s’en suive.

J’ai toujours été relativement féminine. Héritage de ma mère, je suppose. Elle aussi appréciait ce sentiment de se sentir belle – elle me l’avait dit un jour alors que j’étais rentrée à la maison avec une robe blanche, qui me faisait sentir comme une jeune mariée. À ma connaissance, cette robe est encore quelque part dans ma garde-robe, d’ailleurs –. Depuis la maternelle, je suis une jeune fille coquette. La maternelle, c’était un peu l’endroit où je me suis fait mes premières « ennemies » de par mon caractère qui tendait à me mettre plutôt à l’écart. Alors j’étais seule, et ça avait semblé inquiéter ma mère.

Cela dura jusqu’au collège où je commençais sérieusement à dessiner. Cette passion pour le dessin était apparue il y a déjà un moment, mais comme j’étais encore trop jeune, mes dessins n’étaient pas incroyables. Enfin, c’est à ce merveilleux endroit que j’ai rencontré un groupe de trois amis d’enfance : deux filles et un garçon, Yuki, Aoko et Sora. Ils étaient très gentils et de plus, nous avions comme hobby commun le dessin. À nous quatre, nous avions rejoint le club de dessin où il y avait seulement un couple de dernière année. Nous nous y étions sentis immédiatement bien grâce à l’accueil chaleureux de nos aînés.
Mais ces années de bonheur prirent fin brutalement avec le collège. La tristesse emplissant mon cœur. Yuki et Aoko s’avouèrent leur amour mutuel, laissant Sora sur le côté qui aimait la belle Yuki. Ceci explique mon retour à la solitude durant le lycée. Mais je finis par entendre parler de DeviantArt où on pouvait mettre ses dessins, pour être vus par le plus grand nombre. Je devins alors NekoChan, pseudo choisi un peu au hasard au moment de l’inscription. La solitude fut mon plus grand ami pour la vie réelle. Et rentrée chez moi, c’était NekoChan qui prenait le relais, tablette et stylo en main, plus rien ne pouvait m’arrêter.

Et c’est pourquoi je pris ce chemin à la fin du lycée. J’ai eu une chambre étudiante tout près de mon université. Juste de quoi poser mes affaires. Je ne rentrais que rarement à la maison, maintenant, mais quand j’y étais ma mère me faisait toujours ses délicieux plats. Je suppose que je lui manquais. Mais je crois que je n’étais même pas si attachée que ça à elle. Ou je cherchais à me mentir, c’était difficile à dire. J’étais extrêmement isolée. Personne ne s’approchait et je n’approchais personne. Et c’est comme ça que je vivais. Sans contact avec personne. Excepté via les commentaires sous mes œuvres auxquels je tachais de répondre. Il restait quelques jeux d’équipe dans lesquels il était nécessaire de faire preuve d’un minimum de travail d’équipe.

C’était un jour, en rentrant de l’université, alors que je surfais que j’apprenais la sortie imminente d’un jeu révolutionnaire du nom de « Sword Art Online », alors commença une chasse aux informations. Et je finis par récupérer suffisamment de documents pour décider que je dépenserai mes économies dans cette technologie qu’on nous promettait être révolutionnaire. Et pour patienter, j’avais dessiné ce que pourrait être mon perso, le postant sur DeviantArt.

Par miracle, j’ai pu commander un exemplaire du jeu et un NerveGear, je ne sais moi-même pas par quelle chance ça avait été à ma portée. Quoique, chance n’est peut-être pas le mot approprié. Son antonyme correspondrait plus à la situation. Au lancement du jeu, tout cela semblait tout rose. À 16h25, j’avais créé mon perso. À quelques minutes près, j’échappais à tout ça.

Je me souviens encore de ma panique lors de l’annonce. Quand j’avais appris que tout cela n’était plus un jeu. Ma réaction avait été de regarder autour de moi. « C’est une mauvaise blague, hein ? Dites-moi qu’on nous expose juste le lore du jeu. Je veux encore parler à ma mère. Je suis pas prête à mourir. J’ai des milliards de dessins à faire ! ». Mais il semblait que ce soit seulement la vérité. Et j’étais morte intérieurement.

Aujourd’hui, j’ai pris du recul. Je me suis rendu compte que ma vie dans mon monde d’origine n’avait pas de sens, alors pourquoi pas vivre autrement, ailleurs. Ici, au moins, j’étais stimulée, l’adrénaline quand j’affrontais les ennemis était une drogue à laquelle j’étais habituée. Et ma vie pouvait s’arrêter à tout instant. C’était paradoxal, mais j’aimais ça.

La seule personne, à ce jour, proche de moi est Yukihime. Une fille vraiment bien. La seule en qui je pourrais dire avoir confiance, mais en un sens ce serait un mensonge. Même si je la connais depuis presque mes débuts, je ne peux pas lui faire confiance. Ou alors je lui fais confiance, mais j’ai peur de voir sa mort ? Parce que je prends trop de risques, non ?
Physique x 180 mots min

Je suis une jeune fille de vingt ans. Qui ne les fait peut-être pas. Je fais 1m57. Quand on est petite, chaque centimètre compte. Et je fais approximativement 50 kilos. Je pense pouvoir dire que je suis fine et agile. Peut-être un peu trop fine. Et cette finesse ne met pas en valeur mes formes puisque celles-ci sont quasi-inexistantes. Mon visage a une forme ovale et féminine. Mes traits sont doux. Mes yeux, roses depuis mon entrée dans le jeu – avant ça, verts, sont rieurs et transpire la joie de vivre lors de mes combats. Ils sont vaguement plissés, ma famille – tant du côté de mon père que de ma mère – a des origines méditerranéennes. Ce qui rend ma peau plus blanche que celle des Japonais « pure souche ». J’ai aussi des cheveux roses, sélectionnés eux aussi pour le jeu. J’affectionne particulièrement changer de coupe lorsque je dois me battre, privilégiant des cheveux plutôt court à l’extérieur – c’est-à-dire un carré assez court – et des cheveux plutôt long – généralement en bas du dos – en Safe Zone.
Ce changement entre Safe Zone et extérieur se voit aussi de par ces habits. Lorsque je combats je suis bien plus masculine qu’en ville. Je privilégie, la plupart du temps, une chemise en soie avec un corset en cuir par-dessus – offrant une protection minime mais bien plus que suffisante – avec un pantalon le plus serré possible et offrant le plus de liberté de mouvement. Je ne comprendrai jamais celles qui sortiront avec une jupe, ce n’est pas des plus pratiques pour le combat. Par contre en ville, j’aime m’habiller avec de jolies jupes plissées, de couleur pastel. Mais j’aime aussi énormément les robes, celles à motifs de fleurs, je pense que ce sont les meilleures.
Comme mon style, tout change chez moi entre l’intérieur et l’extérieur. Simple question d’adaptation. Ma démarche comme mon expression et ma façon de parler changent. Mon côté homme est plus visible dehors, comme mon côté femme se voit plus à l’intérieur. Ce décalage me rend si méconnaissable que certains partenaires ne me reconnaissent même pas.

Mais avant l’annonce, j’avais un avatar presque semblable à la vrai moi, juste un peu plus grande et un peu plus grosse. J’aurais aimé avoir un peu plus de poids, je n’aime pas être si maigre. Un avatar avec des formes, un peu partout. Ça a été plaisant d’être dans ce corps pendant une petite heure, mais tout bien réfléchi, c’est mieux d’avoir mon véritable corps. Au moins celui-ci, je le connais et je sais comment l'utiliser
Caractère x 180 mots min

Parait-il que je suis difficile à cerner. Un peu paradoxale. Puis aussi, il est clair que la plupart de mes qualités sont en réalité des défauts. Avec ce jeu, je suis devenue audacieuse, courageuse. En réalité, casse-cou, imprudente ou impulsive me conviennent mieux. Je joue avec ma vie autant que possible. L’adrénaline coulant dans mes veines lorsque j’esquivais une attaque est devenu une sorte de drogue dont je ne peux plus me passer. Néanmoins, je restais calme et concentrée. J’avais confiance en moi-même. Je savais que je pouvais jouer et gagner. Et je m’amusais du fait que chaque attaque esquivée aurait pu me coûter la vie. Je ne marche que seule. Je suis solitaire. Associable. Il m’est difficile de m’imaginer chasser avec quelqu’un en fait. Je n’ai confiance en personne d’autre que moi. Quel intérêt ? Je suis froide avec tout le monde. Peut-être à cause de ma timidité ? Je sais que je suis têtue, mais qu’est-ce que j’y peux ? Tout ça, c’est trop dur pour moi. Je suis dynamique et énergique. Mais je ne dépense pas ladite énergie dans le social. Malgré mon empathie et mon émotivité, je suis incapable de faire un pas vers quelqu’un. Je suis bornée. Je vous l’ai dit. Enfin, ce n'est pas le cas. Je suis toujours indécise. Que faire ? Avancer ? Reculer ? Je ne sais jamais. Et je saurai peut-être demain. Mais pour aujourd’hui j’oublie ça.
Néanmoins, les quelques personnes qui ont su – et pu – m’approcher me considèrent comme une fille familière, sans gêne, affectueuse, appliquée dans ses travaux, quels qu’ils soient, curieuse, dans un peu tous les domaines, directe, quitte à blesser, disciplinée et surtout humble. Tout cela rendant le dialogue avec moi, semblerait-il, intéressant. Mais je doute d’être une aussi bonne personne que ce que l’on dit
More About You

Bonjour à tous ! Mon petit nom c'est NekoChan et j'ai 15 bougies à mon actif. Mais ce n'est pas tout ! Je suis un(e) fille et oui ! Prend garde à moi car je n'aime pas l’intolérance ou l’irrespect alors évites moi si tu as toutes ces choses avec toi <3. Mais si tu as de la gentillesse et de l’amour alors viens, je t'accueillerais à bras ouverts ! Je suis arrivé(e) ici grâce à un topsite… je crois et d'ailleurs je trouve ce forum vachement bien.
Une dernière chose qui s'adresse aux petits admin d'ici, j'ai bien lu votre règlement, la preuve :

Et donc me voici maintenant présenté(e) !
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forgeron

avatar

Je m'appelle Shade et je suis Forgeron


Messages : 784
Date d'inscription : 16/03/2015


Feuille de personnage
Âge: 17
Anniversaire: 02 septembre 2005

MessageSujet: Re: Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI] Ven 1 Sep - 23:16

Tout me semble correct, je place ta fiche à évaluer ^^

_________________


Tu ne me connais pas encore ? Ma Fiche Personnage.
De quoi suis-je capable ? Ma Fiche Technique
Shade appartient aux Lames d'Argent
Shade n'est pas encore mariée.
Shade parle en color=#ff0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Combattant

avatar

Je m'appelle Kirito et je suis Combattant


Messages : 876
Date d'inscription : 01/05/2014


Feuille de personnage
Âge: 14
Anniversaire: 7 oct

MessageSujet: Re: Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI] Dim 3 Sep - 23:02

Bienvenue sur le forum! Voilà la longue évaluation de ta fiche, majoritairement dirigée par Shade et Reku- merci à vous deux, vous avez fait du super travail.

Longueur : 2,5/4
Le triple pour l'histoire, le double pour le physique, le simple pour le caractère.


Cohérence : 2,5/4
-Tu dis avoir commandé le jeu en parcourant internet. Sauf que tous les exemplaires ont été vendus en quelques secondes. Il est donc très peu probable que tu sois arrivée le jour pile aux secondes clés.
-Les yeux rose en jeu auraient du redevenir verts après que ton apparence soit réinitialisée pour redevenir identique à ton apparence IRL. Mais il serait ensuite possible de changer à nouveau cette couleur. Une précision de ce que tu as fait en jeu (passer par le panneau utilisateur) pour les remettre rose aurait été nécessaire pour dire qu'ils sont à nouveau rose et pas verts. De plus, Les cheveux qui passent de longs à courts selon si tu combats ou pas n'est pas possible automatiquement. Il faudrait les changer encore via le panneau utilisateur. Le seul fait de combattre avec un monstre ne peut pas en changer la longueur.
-La peau méditerranéenne n'est pas souvent plus blanche que celle des japonais. En général, les méditerranéens ont la peau bien mâte.
Même, les japonaises ont la peau plus blanche car elles font tout pour la conserver le plus clair possible (ombrelle sous le soleil etc.). Question de tradition, mais c'est affilié à la pureté.
-Elle avait trois amis mais un triangle amoureux les a un peu séparés. Pourquoi ce retour à la solitude ? Elle aurait pu rester amie avec l'un d'entre eux ou chacun d'entre eux et les voir séparément ? Bizarre.
C'est vrai qu'elle semble perdre la trace de tout le monde, même de celui resté seul.
-On ne retrouve pas le dessin dans les aime en haut de la fiche alors que c'est clairement une grosse passion, et on n'en sait pas trop sur les autres points qu'elle aime, c'est dommage ; par contre les aime pas sont développés.
Dans son caractère actuel, elle semble bien plus taciturne que son 'elle' du passé. Est-ce que c'est SAO qui l'a changée ainsi? On ne sait pas trop,c'est dommage mais j'espère que tu le développeras en RP. J'aurais également adoré connaître le choix de son arme, ou encore ses quelques minutes de début en jeu, surtout en sachant qu'elle est dans le graphisme. Le dernier point que j'aimerais aborder est DeviantArt. Je pense que le mieux aurait été de ne pas le mentionner. J'ignore l'ampleur que le site représente au Japon, et surtout s'il aura la même visibilité dans 5 ans.


Originalité : 3,5/4
Le changement de vêtements plus typés homme ou femme selon la situation et l'adrénaline du combat sont les deux points originaux dans cette fiche qui la distingue des autres. J'ai beaucoup aimé ces points d'ailleurs. C'est aussi mental et ça se ressent dans l'attitude, du coup c'est comme si elle avait deux elles différents et c'est super intéressant, surtout en RP à mon avis.
J'ajouterai à mon tour que j'ai adoré ce détail, en sachant qu'au contraire IRL elle est vraiment féminine. A croire que SAO lui a permis d'explorer un aspect masculin qu'elle s'ignorait jusqu'ici. Je mentionne au passage les changements de son avatar premier pour pallier à ses complexes réels, c'est très intéressant - et très original.
Je ne peux pas compter le changement de la coupe de cheveux mais ça aurait donné une dimension assez épique au personnage, dommage que le système ne le permette pas.
Sur les autres fiches, on peut voir des personnages passionnés de dessin, mais je n'ai encore jamais vu des personnages qui postaient sur internet ses dessins et qui avaient des retours dessus. Généralement, les gens s'arrêtent à la passion ou vont plus sur l'IRL sans se rappeler qu'internet existe, et avoir ce côté là en plus ajoute quelque chose d'intéressant.


Auto-modération : 3/4
C'est un personnage solitaire qui a réussi à se faire des amis mais un triangle amoureux la ramène à sa solitude.
Son papa est absent et ne vit qu'exclusivement avec sa maman.
A quelques minutes près, elle n'aurait pas été bloquée dans ce jeu mais chez elle en sécurité, pas de chance.
Elle est néanmoins jolie même si elle est maigre et elle dessine très bien. Je nuance ici car il n'est pas explicitement dit qu'elle est jolie.
Le personnage n'est pas abusé, plutôt équilibré.


Qualité de langue : 3,5/4
Quelques répétitions malheureuses et de rares fautes. Très bonne qualité de langue, proche de la perfection. Très agréable à lire. Tout à fait compréhensible du premier coup, il n'y a pas absolument pas besoin d'une relecture, bravo !
Tu as donné à ta fiche un style qu'on imagine pour ton personnage - elle parle franchement avec des phrases courtes. C'est donc en accord, bravo pour ça! (j'en profite juste pour te l'apprendre si tu ne sais pas, mais l'adjectif 'rose', comme 'marron' ou 'orange', est invariable.)


Ce qui nous amène à une note globale de 15/20 pour un niveau de départ dans l'aventure de 18. Toutes nos félicitations ! A bientôt dans le jeu !

Un dernier point que j'aborde: ton arme. On l'accepte car c'est une arme blanche,
mais après quelques recherches j'ai eu un peu de mal pour la départager entre une épée et une dague. Je vais la classer comme épée à une main dans ta fiche technique, mais si tu veux changer, merci de me le faire savoir au plus vite.


Il te restera donc à remplir ta fiche technique et demander tes compétences pour commencer à RP.
Bienvenue à toi, j'espère te croiser en RP! Link Start!

_________________
©️ by Ayura
Couleur d'écriture: #000066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'appelle Contenu sponsorisé et je suis



MessageSujet: Re: Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Le conte d'une solitaire ayant pris goût à l'adrénaline | NekoChan [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sword Art Online - Rpg :: -Avant de commencer- :: Présentations :: Présentations validées-